Main Content

Pas de cochonneries dans la porcherie grâce à Weidemann

Stefan Springsguth a repris début 2014 la gérance de la société agricole mbH Bernterode. L'ancienne coopérative agricole était spécialisée dans les porcs et les bœufs d'engraissement.

Tout comme les bâtiments, le parc de machines était devenu obsolète. « Pour commencer, j'ai remplacé le parc de machines presque entièrement », raconte Stefan Springsguth, également conseiller de vente pour un fabricant de tracteurs important. C'est ainsi que dans une période très courte, les trois machines Weidemann sont arrivées à la ferme. Nourrir avec la 1240, racler avec la 3070 et transporter/empiler avec la 3070T : à chacune sa spécialité.

Après un an passé comme chef d'entreprise, le jeune agriculteur ambitieux parvient à payer les cinq derniers associés. « Petit à petit, nous rénovons désormais les bâtiments », explique-t-il. Un certain nombre doit être énucléé entièrement tandis que d'autres se contentent d'un pot de peinture. La porcherie de Bernterode est ouverte. Les porcs évoluent principalement sur un sol en caillebotis et sont nourris par des stalles d'alimentation sur le passage. Le remplissage de ces stalles d'alimentation est réalisé par la Weidemann 1240 LP. Étant donné que la hauteur sous plafond est très faible, il y avait peu d'options possibles dans le choix de la machine. « La Hoftrac 1240 LP est parfaite pour nous, affirme Stefan Springsguth, sa conception basse la rend pratique non seulement pour une utilisation dans la porcherie, mais il est par ailleurs confortable de monter dedans. »

Particularité : la société agricole offre aux particuliers la possibilité de choisir eux-mêmes un porc. Le porc sélectionné est marque puis placé dans une étable à litière profonde. Ici, les animaux sont engraissés selon le souhait du nouveau propriétaire. Lorsqu'il a atteint le poids ou la maturité souhaités, le porc est abattu conformément aux souhaits du client. Le client peut entre temps passer pour rendre visite à « son » porc. Grâce aux étables ouvertes, il n'existe pas ici de risque particulier de contamination bactérienne supplémentaire.

En plus des porcs d'engraissement, la société agricole dispose de cinq troupeaux de vaches allaitantes pour un total de 350 animaux. En hiver, elles sont hébergées dans une étable. À part le corps de ferme qui s'étend sur environ 4,5 hectares, le parc de machines est utilisé sur les 300 hectares de prairies et de terrains agricoles ainsi qu'en sous-traitance. Dans ce domaine, Stefan Springsguth travaille en collaboration avec un ami entrepreneur. À l'avenir, l'agriculteur qualifié espère voir d'autres modernisations. Par exemple, la construction de silos élevés pour le stockage des aliments et une installation photovoltaïque sur le toit de la ferme.